La confiance en soi et la sexualité

Vous avez certainement déjà vécu des moments où vous manquez de confiance et cela vous a empêché de vous sentir bien. À long terme, le manque de confiance en soi peut avoir de l’impact important sur la santé et voire même sur la vie sexuelle.

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi est un état d’esprit, et plus précisément une autocritique. C’est croire en ses compétences, en ses aptitudes et en ses convictions, peu importe les imperfections ou le regard des autres.

Avoir de la confiance en soi n’est pas inné. Une personne confiante a travaillé pour l’acquérir et la développer tout au long de sa vie. C’est en ayant plus confiance en soi que l’on arrive à atteindre ses objectifs, à prendre des risques, à surmonter les défis, à s’adapter aux changements… Les personnes confiantes ont tendance à penser positivement, elles se valorisent. Mais pas seulement, puisqu’elles reconnaissent aussi leurs erreurs et leurs échecs.

L’estime de soi est souvent utilisée avec la confiance en soi de façon interchangeable. Pourtant, elles se diffèrent. L’estime de soi consiste à reconnaître sa propre valeur. S’il arrive de subir des critiques des autres ou du rejet, on perd tout sentiment d’avoir de la valeur et de ne plus être respectable. Alors que la confiance en soi est liée à nos compétences et à nos actes. Manquer de confiance en soi peut ruiner notre vie et notre sexualité.

Comment le manque / la perte de confiance en soi peut-elle affecter notre vie sexuelle ?

confiance en soi et sexualité masculine

En matière de sexe, il est important de croire en soi même. Les personnes qui en sont pourvues ont du mal à comprendre que l’absence ou le manque de confiance sexuelle peut être une source de souffrance psychologique. Le pire, cela peut compliquer les relations sexuelles. D’ailleurs, l’impuissance masculine serait causée pour près de la moitié des cas par le manque de confiance en soi.

Chez l’homme, la confiance sexuelle repose sur deux points. Le premier est relié à son sexe et le second a rapport avec sa performance au lit.

Confiance en soi, confiance en son corps

Les stéréotypes sont l’un des ennemis de la confiance sexuelle masculine. Beaucoup ont tendance à se comparer aux autres, lorsqu’ils ont du mal à accepter l’image de leur propre corps. Si l’on se sent trop en décalage avec la norme – gros pénis, taille du pénis normale, etc- il est certain que l’on se sent anxieux.

Cette angoisse peut conduire à la dépression, à une série de débandades ou alors à des comportements d’évitement. Et parce qu’on a des complexes physiques, on ne se met jamais nu devant son partenaire, on éteint la lumière au moment de coïter, on évite toutes les positions qui peuvent dévoiler les parties du corps complexantes… Tout ceci étant les hommes, comme les femmes complexées par leur physique, ont du mal à avoir une sexualité épanouie.

Confiance en soi, confiance en sa performance sexuelle

Avoir confiance en soi, c’est aussi croire en sa capacité à donner et à recevoir. Chez les hommes, le manque de confiance en sa performance sexuelle génère une angoisse psychologique. Du coup, on veut à tout prix être plus compétents« érotiquement ». On va ainsi chercher tous les moyens par exemple pour tenir plus longtemps au lit. La moindre panne d’érection, et c’est la panique totale : on se culpabilise, on perd confiance ! Et pourtant, on sait que cela peut arriver à tout le monde.

Pour un homme, vivre avec l’angoisse de performance au lit peut nuire à sa façon de faire l’amour. Non seulement la perte de confiance sexuelle l’empêche de prendre du plaisir, mais aussi de faire jouir l’autre. À long terme, cela peut créer un malaise dans le couple sur le fonctionnement des rapports sexuels. Dans le cas d’une première rencontre, on se soucie toujours du jugement de l’autre au risque d’être pris pour un pire amant.

Comment accroître la confiance en soi au lit ?

Cela s’apprend. En plus de vous sentir bien dans votre peau, vous avez d’autres manières pour vous sentir sexuellement plus confiant. Vous verrez, il devient plus facile de vivre votre sexualité lorsque vous arrivez à gagner en confiance au lit.

Se connaître à un niveau plus intime

L’un des signes pour se sentir sexuellement sûr de soi, c’est d’être honnête avec soi-même et ne pas se culpabiliser. C’est important de se connaître à un niveau plus intime. Pas besoin d’avoir un corps de rêve pour s’aimer soi-même, ne pas croire aux performances de son physique risque de développer une faible estime de soi sexuel.

L’essentiel n’est pas de se trouver attirant. Plusieurs hommes sont complexés par la taille du pénis, et pourtant la plupart des femmes n’y accordent aucune importance. C’est aussi vrai pour les femmes effrayées par les rondeurs, les poitrines généreuses, les fesses bien en chair… Par contre, ce sont des qualités que beaucoup d’hommes raffolent. Accepter les prétendus « défauts » est un signe de la confiance sexuelle. Après tout, ceux-ci peuvent être considérés comme sexy et excitants par l’autre.

Être toujours présent

Lorsqu’un homme se laisse distraire par les pensées liées à sa performance pendant le rapport sexuel, il risque d’avoir du stress, une perte de l’érection, une éjaculation précoce. Par conséquent, cela va entraîner une diminution de la qualité des relations sexuelles et de la satisfaction sexuelle.

Vivre le moment présent est un signe de confiance sexuelle. La satisfaction sexuelle chez l’homme se trouve à un niveau plus élevé lorsqu’il est plus concentré sur ses performances sexuelles pendant l’acte. Les plaisirs permettent de chasser les inquiétudes liées à ses complexes, lorsque l’homme a plus confiance en son corps et surtout en son potentiel au lit.

Faire confiance à l’autre

La confiance sexuelle passe également par la communication. Un homme sexuellement confiant n’a pas peur d’exprimer ses propres désirs à son partenaire. Partager ses besoins et désirs augmente les chances d’obtenir ce qu’il attend d’un rapport sexuel.

Ce qui permet de renforcer la confiance en soi encore plus, c’est le fait de savoir écouter, respecter ses limites. Il n’y a rien de plus sexy que de partager une soirée avec un amant à l’écoute et attentionné.

5 conseils pour se sentir confiant sexuellement

Voici 5 conseils pour développer la confiance en soi au niveau sexuel.

Au cas où vous n’arriveriez pas à avoir une érection du pénis, il existe d’autres manières de donner du plaisir autrement que la pénétration. Il y a les baisers et les caresses, ou alors pensez à pratiquer d’autres activités sexuelles qui ne nécessitent pas de l’érection comme le sexe oral pour pimenter votre soirée.

Ne vous focalisez pas sur la performance sexuelle : s’il vous est impossible de durer plus de 5 ou de 10 minutes, n’insistez pas. Peut-être avec beaucoup de repos, vous y arrivez la prochaine fois. Après tout, vous trouverez plusieurs solutions naturelles ou médicamenteuses pour surmonter des troubles sexuels.

Soyez ouvert à de nouvelles expériences sexuelles. Il faut savoir que le manque de confiance sexuelle peut venir d’un sexe monotone. Dans ce cas, rompre avec la routine est un moyen simple pour vous sentir bien en matière de performance sexuelle. Cela ne veut pas dire que vous devrez introduire le plus effrayant des sextoys dans vos jeux. Non, il suffit d’une nouvelle position, d’un sexe dans un autre endroit, de faire du massage pour augmenter la confiance sexuelle à nouveau.

Faites du sport. Une étude a prouvé qu’une grande quantité d’exercices physiques améliore le fonctionnement érectile et sexuel (fantasme, désir, orgasme…) Bien entretenir son corps offre des avantages notables sur les performances sexuelles.

Lisez pour actualiser toutes vos connaissances en matière de sexe. Heureusement, vous avez un large choix de moyens pour avoir une bonne éducation sexuelle. Dans un livre ou en lisant un article en ligne comme ceci, cela vous permet d’être assurés de vos capacités sexuelles. Par exemple, savez-vous la fréquence des rapports selon l’âge ? Quel secret pour bander fort ? Toutes ces connaissances aident à vous sentir satisfait et confiant sexuellement.


Le stress et son impact sur le sexe !

Le stress et le sexe sont étroitement liés. Votre libido est fortement influencée par votre humeur. Pour information, les premières causes d’un problème d’érection à envisager lors d’une consultation d’un sexologue sont toujours d’ordre psychologique. Alors, la question est de savoir comment le stress peut-il s’immiscer dans votre vie sexuelle et quel est son impact ? Découvrez dans cet article quelques explications !

le stress et le sexe

Le stress et son influence sur votre vie

Par définition, le stress est une réaction physique et physiologique de l’organisme face à des facteurs appelés « stresseurs ». C’est donc une réaction naturelle. Toutefois, il semble important de souligner qu’il existe deux niveaux de stress :

  • Le stress aigu

Il s’agit ici d’une situation de stress qui s’installe sur une courte durée. Vous ressentez immédiatement ses effets, car votre corps agit contre une menace. Ses symptômes peuvent se manifester par une accélération du rythme cardiaque, une transpiration abondante, une nausée, etc. C’est une situation de stress qui est considérée le plus souvent comme « banale ».

  • Le stress chronique

Contrairement au stress aigu, l’état de stress devient chronique s’il s’installe sur une période très longue (des semaines, voire des mois). Dans ce cas, le stress est pathologique, car votre corps est épuisé. Ce qui entraîne des désordres digestifs, des maladies cardiovasculaires, de la prise de poids, des troubles du sommeil, d’un manque ou d’une perte de libido, etc.

En ce qui concerne les facteurs « stresseurs », ce sont des situations qui représentent un « danger ».

Cela peut être des traumatismes tels qu’un attentat, un incendie, un vol, une catastrophe naturelle…

Le stress peut également être dû à des changements de situation imprévus comme un divorce, un licenciement professionnel ou autre encore.

Et enfin, le stress peut être causé par une pression routinière (l’emploi du temps chargé, l’approche de la date d’examen, la présentation devant un public, etc.)

Le saviez-vous ? Le stress a également une grande influence sur votre vie sexuelle.

Cependant, vous ne pouvez pas vous laisser aller et donc lâcher prise au lit tant que vous avez du stress. Comment le gérer ? Eh bien, il faut reprendre confiance en vous. Certes, c’est un travail qui doit être effectué au quotidien. Toutefois, moins vous êtes stressés au lit, plus vous pouvez profiter d’un épanouissement sexuel.

ebook gratuit 15 vrais conseils pour reprendre confiance et devenir un dieu au lit

Si vous avez un complexe ou un trouble quelconque par rapport à votre sexualité, vous pouvez télécharger gratuitement mon ebook remplit de conseils, d’astuces et d’exercices ! Cela réduiera drastiquement les impacts des problèmes d’érection sur votre vie privée ! Vous n’avez rien a perdre et tout à gagner en téléchargeant mon livre numérique 🙂

Le stress et le sexe ne font pas bon ménage

Si le stress a un impact majeur sur votre vie professionnelle et sociale, ses conséquences sont surtout néfastes sur la sexualité masculine.

L’explication est simple : pour faire l’amour, il faut lâcher prise, oublier les tracas du quotidien et vous abandonner aux caresses, aux jeux sexuels, aux attouchements et à l’orgasme. Facile à dire qu’à faire ! Et pour cause :

Le stress engendre un manque de disponibilité

Lorsque vos problèmes du quotidien s’accrochent jusqu’au lit, votre esprit est ailleurs. Ainsi, il vous est difficile d’avoir accès à l’état de disponibilité. Or, le désir sexuel réclame ce dernier. L’activité cérébrale devient accrue et vous êtes donc moins disponible pour le plaisir sexuel.

Le stress empêche d’atteindre l’orgasme

Du point de vue des scientifiques, le stress, et les autres facteurs psychologiques d’ailleurs, bloquent la sécrétion de la dopamine et de l’ocytocine, deux hormones du plaisir.

Si vous souffrez du stress aigu, avoir une érection pourrait être possible. Cependant, vous êtes toujours en état de vigilance et de sous tension permanente. Vous pouvez perdre l’envie d’avoir des rapports sexuels ou au contraire, avoir envie, mais avec une moindre excitation sexuelle. Dans ce cas, la relation sexuelle peut être insatisfaisante.

En revanche, si vous souffrez du stress chronique, cela va engendrer un état dépressif et une frigidité. Autrement dit, elle empêche la montée d’orgasme et provoque une impuissance masculine, une éjaculation précoce, des troubles de l’érection, voire un désir sexuel hypoactif ou DSH.

Dans tous les cas, un cercle vicieux va progressivement s’installer si rien n’est fait pour résoudre le problème de stress. Premièrement, vous êtes stressé. Ensuite, vous constatez une panne. Et enfin, vous voulez contrôler la sexualité, mais la peur d’une nouvelle panne sexuelle va s’amplifier encore plus et ainsi de suite.

Le stress s’installe rarement seul

Si vous n’arrivez pas à gérer le stress, cela va alimenter d’autres problèmes psychologiques tels que l’anxiété. Et au fur à mesure que rien n’est fait, cela va provoquer d’autres états plus graves tels que la dépression. Ce qui va vous conduire à des comportements dangereux tels que l’addiction à l’alcool, à la cigarette ou encore au porno.

Pire encore, le stress post-traumatique engendre des distorsions cognitives qui risquent de compromettre à la qualité du rapport sexuel. Cela peut être l’anxiété de performance au lit, la peur du sexe ou les croyances erronées comme le fait de penser que « les hommes doivent être plus gourmands que les femmes » ou que « la pénétration est nécessaire à la réussite d’une activité sexuelle » et bien d’autres encore.

Comment gérer son stress au lit ?

Des solutions existent pour bien gérer votre stress. Du plus simple pour vous débarrasser du stress aigu au plus complexe lorsque votre stress a entrainé des pathologies… Découvrez ces quelques astuces pour détruire la relation entre le stress et le sexe.

Retrouver confiance en soi

confiance en soi

S’il y a un meilleur remède pour gérer le stress, c’est de retrouver votre confiance en soi. Au quotidien, vous devez relativiser les choses et connaître votre limite. Concrètement, il faut s’accepter que vous n’êtes pas un Don Juan qui assure tout le temps et sur tous les fronts et que vous avez le droit de ne pas avoir envie de vous offrir une partie de jambes en l’air.

Cependant, n’abusez pas tout le temps de ce droit au risque de détruire votre relation de couple.

Apprendre à communiquer avec son partenaire

le stress et le sexe : communiquer avec son partenaire

Il ne suffit pas de vous accepter tel que vous êtes. Vous devez apprendre à communiquer avec votre partenaire. Parlez-lui de votre stress ! Il est plus facile de trouver une solution à deux. Que les signes du stress soient émotionnels, physiques ou mentaux, le fait de parler avec votre partenaire est déjà une astuce pour recharger les batteries.

Toutefois, il faut éviter de compliquer encore la situation en faisant des :

  • Anticipations négatives comme « si on le fait, je vais certainement m’ennuyer » ou « je vais perdre mon érection pendant les ébats sexuels »…
  • Attentes irréalistes comme « si je suis excitée, je ne dois jamais avoir de problème d’érection » ou encore « je dois rester performant pour satisfaire mon partenaire »…

Si vous sentez que derrière le stress se cache un problème plus profond, n’hésitez surtout pas à consulter un spécialiste. Le plus gros problème, c’est de fuir la réalité. Rappelons-le : le stress ne s’installe pas seul et si vous mettez du temps à résoudre ce problème, cela risque d’épuiser votre corps et d’envahir votre vie sexuelle.

Prendre plus de temps aux préliminaires

préliminaires pour détruire la relation entre le stress et le sexe

Si vous vous précipitez à passer à l’acte sexuel, vous ne faites qu’empirer la nervosité. Pour ne pas être stressé avant de faire l’amour, focalisez-vous sur les préliminaires. Cela va vous permettre de vous donner plus de confiance en vous et d’avoir l’opportunité de mieux connaître votre partenaire.

Sachez qu’il est tout à fait possible de donner un orgasme avec votre langue ou avec vos doigts. Donc, prenez votre temps ! En revanche, les préliminaires vont permettre à votre corps de se détendre. Rappelons-le : le secret pour mieux bander, c’est le lâcher-prise. Rassurez-vous ! Ce n’est pas parce que vous prenez votre temps que votre partenaire va changer d’avis tout d’un coup. Au contraire, elle va se sentir « désirée » et « désirable ».

Faire des exercices de relaxation

écouter de la musique

Pour lutter contre le stress au lit, vous devez apprendre à écouter votre corps. Pour cela, faites des exercices de méditation et de relaxation. Il vous suffit d’une dizaine de minutes par jour pour vous isoler, vous concentrer sur vos mouvements respiratoires et écouter vos émotions et vos sensations corporelles. Et si vous voulez, vous pouvez également écouter de la musique pour évacuer le stress. Toutes ces astuces vont vous permettre de sécréter les hormones responsables du relâchement et de l’apaisement, et du bien-être.

Faire des exercices physiques

musculation

Les bienfaits d’une activité physique sur la santé et sur la sexualité ne sont plus à prouver. Consacrez quelques minutes par jour pour vous mettre au sport. Cela vous permet de vaincre le stress. La marche, le vélo, la musculation, la natation… À vous de choisir ce qui vous convient le mieux. Attention ! L’excès de sport risque d’être nocif pour la sexualité.

Conclusion

Bien que le stress soit une réaction naturelle du corps, il doit être géré le plus tôt possible au risque de perturber non seulement votre santé et votre bien-être, mais surtout votre vie sexuelle. La meilleure méthode pour vaincre le stress au lit, c’est d’avoir confiance en vous, de bien communiquer avec votre partenaire et de mettre plus de temps aux jeux sexuels et aux préliminaires avant de faire l’amour.

Pensez également à faire des exercices de relaxation et des activités physiques pour prévenir le stress. Et si malgré vos efforts, le stress s’installe et devient une véritable pathologie, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.


On connaît enfin le secret pour bander fort !

Savez-vous quelle est la meilleure méthode pour bander fort ? Certes, il existe certains hommes qui ont un problème d’érection et ils ont vite retrouvé leur capacité à avoir des relations sexuelles épanouies. Alors, la question est de savoir comment bander. Aujourd’hui, nous allons vous dévoiler le secret pour avoir une érection forte et plus longtemps ! Poursuivez la lecture jusqu’à la fin de l’article !

lâcher-prise- méthode pour bander fort

La meilleure méthode pour bander fort, c’est le lâcher-prise !

La majorité des hommes ont tous fait fausse route ! « Bander n’est pas un phénomène actif, mais passif » selon Dr Marc Galiano et Rica Étienne dans leur livre « Mon sexe & moi » – Éditions Marabout. Ça veut dire quoi au juste ? Cela veut dire qu’il faut être détendu pour avoir une érection forte.

Or, vous avez peut-être l’habitude de vouloir tout contrôler, même sur le plan sexuel. Et pourtant, vous ne bandez pas toujours quand vous le souhaitez, ni aussi longtemps que vous voulez. En effet, une impuissance sexuelle,c’est avant tout un état mental. Plus vous voulez avoir une érection, moins vous pouvez y arriver !

Le lâcher-prise est donc l’ultime secret pour bander fort et longtemps ! Ainsi, tout ce qui vous empêche de vous libérer pour vous épanouir doit être débarrassé. Citons quelques exemples :

Quand c’est encore possible, évitez le Viagra, le Cialis ou le Levitra !

pénis en érection

En prenant le Viagra, le Cialis, le Levitra ou tout autre stimulant sexuel chimique, il se peut que cette méthode ne fonctionne pas pour vous. Et pour cause, vous n’en avez même pas besoin ! Et le pire, c’est que vous allez vous inquiéter encore plus parce que vous avez toujours de l’érection molle malgré le traitement médicamenteux.

Autre cas de figure : la pilule bleue a bien fonctionné, mais ce n’est pas parce que vous en avez besoins, mais parce que vous avez profité tout simplement de son effet placebo. Ensuite, si un jour, vous voulez faire du rapport sexuel sans viagra, vous allez vouloir vous contrôler par peur d’une panne. Ainsi, vous risquerez d’avoir un problème d’érection. Tout simplement parce que vous n’avez pas appliqué le fameux « lâcher-prise ».

Et le pire dans ce deuxième cas de figure, c’est que vous allez toujours vouloir prendre du Sildénafil à chaque activité sexuelle. Or, vous savez très bien les effets secondaires de ce stimulant chimique. Tant que votre dysfonction sexuelle n’est pas physique, il vaut mieux éviter de prendre certains médicaments stimulant l’érection.

Seuls les hommes qui ont un dysfonctionnement érectile organique doivent les prendre pour bander dur. Il est donc conseillé de consulter un médecin pour savoir s’il s’agit d’un trouble d’origines physiques ou psychologiques. En effet, les maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle et certaines maladies cardiovasculaires peuvent réduire, voire freiner le flux sanguin dans la verge en érection.

Si ce n’est pas votre cas et si vous arrivez encore à avoir le pénis dur quelques fois tels que l’érection matinale ou l’érection pendant la masturbation, le problème est sans doute lié à des facteurs externes qui peuvent être contrôlés par votre cerveau.

Sortez du cercle vicieux de la peur de la panne !

Bander mou, c’est très décevant ! Peut-être que c’est la première fois pour vous, mais une première fois qui risque de se renouveler si vous y repensez. Ça va vous mettre dans un état de peur au moment des autres rapports sexuels.

Dr Marc Galiano et Rica Étienne vous conseille donc de travailler le contexte. N’hésitez pas à mettre de la musique, s’il le faut, et à écarter les pensées parasites telles que les enfants, les chiens ou encore les odeurs…

Faites également des exercices de méditation et de relaxation respiratoire. Cette technique vous permet de vous laisser aller :

  • Inspirez et expirez lentement
  • Concentrez-vous sur vos sensations.
  • Occupez votre esprit par ce qui stimule votre excitation sexuelle et non par la peur d’avoir une seconde panne sexuelle.
  • Pendant l’acte sexuel, appliquez la méthode de cohérence cardiaque (inspirer sur 5 secondes et expirer sur 5 secondes) pour bander fort et plus longtemps.

Évitez l’addiction au porno !

addiction au porno

Il convient de noter qu’un abus de porno et de masturbation est une ennemie de la sexualité masculine. Cette habitude va entraîner la baisse de libido. Et pour cause, votre esprit est habitué à des films plus « hard » et lorsque vous vous retrouvez avec votre partenaire, vous ne voulez plus faire l’amour, mais « baiser ».

Pire encore, vous n’êtes plus excité à l’idée de coucher avec votre partenaire. Impossible de bander fort dans cette situation parce qu’au moment du rapport sexuel, votre esprit sera ailleurs en pensant à votre position ou à votre actrice préférée. Donc, si vous voulez pratiquer cette méthode pour bander fort, à savoir le lâcher-prise, et donc avoir une érection qui dure assez longtemps, vous devez réduire, voire éviter les films X.

Attention à la cigarette et à l’alcool !

Si vous avez l’habitude de fumer, votre érection perd environ 25 % de sa qualité. Ceci est dû à la mauvaise irrigation sanguine dans le pénis. D’ailleurs, une étude italienne menée sur 2 000 hommes de plus de 18 ans a démontré que 70 % des fumeurs réguliers, contre 60 % des anciens fumeurs, souffrent d’un problème érectile.

Halte aux idées reçues ! L’alcool ne vous aide pas à bander fort ! Au contraire, cela va déshydrater votre corps et donc diminuer le volume du sang. Sachez également que l’alcool peut stimuler l’hormone responsable des troubles sexuels, à savoir : l’angiotensine. Les problèmes d’érection peuvent apparaître au bout de 2 verres d’alcool par jour. Donc, buvez avec modération si vous voulez avoir une érection forte et plus longtemps au lit !

Le stress ne vous aide pas non plus à bander fort

stress - ennemie de la sexualité

Le stress est également un élément perturbateur du lâcher-prise ! Or, il faut rappeler que ce dernier est la meilleure méthode pour bander fort. Le fait est que, à un moment donné, 29 % des hommes affirment avoir eu un trouble de l’érection dû à leur stress.

Cependant, vous ne pouvez pas vous laisser aller et donc lâcher prise au lit tant que vous avez du stress. Comment le gérer ? Eh bien, il faut reprendre confiance en vous. Certes, c’est un travail qui doit être effectué au quotidien. Toutefois, moins vous êtes stressés au lit, plus vous pouvez profiter d’un épanouissement sexuel.

ebook gratuit 15 vrais conseils pour reprendre confiance et devenir un dieu au lit

Si vous avez un complexe ou un trouble quelconque par rapport à votre sexualité, vous pouvez télécharger gratuitement mon ebook remplit de conseils, d’astuces et d’exercices ! Cela réduiera drastiquement les impacts des problèmes d’érection sur votre vie privée ! Vous n’avez rien a perdre et tout à gagner en téléchargeant mon livre numérique 🙂

Méthode pour bander fort et longtemps – Conclusion

Le secret pour obtenir et maintenir une érection, c’est donc le lâcher-prise. Mais avant de terminer, il semble important de souligner que vous devez également faire des exercices physiques ciblés tels que l’exercice de Kegel pour renforcer le périnée. En outre, n’oubliez pas de manger sain en privilégiant les aliments aphrodisiaques naturels. Enfin, en cas de fiasco, sachez que vous êtes deux. Ne remettez pas toutes les responsabilités sur vos épaules !


Quelle fréquence des rapports selon l’âge ?

Dans un autre article, l’on a vu que la taille du pénis ne compte pas dans la sexualité masculine ! Et maintenant, qu’en est-il de la fréquence des rapports sexuels selon l’âge ?

Votre couple a sûrement déjà posé cette question : « combien de fois faut-il faire l’amour pour vivre un épanouissement sexuel ? » Pour vous donner une réponse rapide, il n’a pas de fréquence de relations sexuelles « idéale ». Certes, plusieurs enquêtes ont tenté d’y apporter des réponses, mais elles sont toutes masquées d’une grande hétérogénéité en fonction de nombreux critères : l’âge, la durée de l’union des couples et bien d’autres facteurs. Il est même possible que les réponses données soient plus proches de la fréquence des pratiques sexuelles jugée « normale », « souhaitable » ou encore « idéale » pour les personnes interrogées. Cela ne reflète donc pas leur comportement sexuel réel.

Toutefois, voici un extrait de ces résultats d’enquêtes !

La fréquence des rapports sexuels selon Kinsey Institute

Kinsey Institute, un établissement spécialisé dans la santé sexuelle a mené une enquête sur les comportements sexuels des hommes et des femmes. Ainsi, ils ont constaté que la fréquence des rapports sexuels est différente selon l’âge.

couple - fréquence des rapports selon l'âge

122 rapports sexuels par an pour les personnes âgées entre 18 à 29 ans

En matière de sexualité, ce sont les jeunes entre 18 à 29 ans qui sont les plus actifs. Cette étude américaine a confirmé que les personnes dans cette tranche d’âge font l’amour 112 fois par an, soit 2 à 3 fois par semaine. Ce qui n’est pas vraiment étonnant parce que ces jeunes sont soifs de découvertes. Cette même étude a démontré que les hommes perdaient leur virginité à 16,8 ans et les femmes à 17,2 ans.

86 rapports sexuels par an pour les trentenaires

Pour les 30 à 39 ans, la fréquence des ébats sexuels se chiffrerait en moyenne à 86 rapports par an, soit 2 fois par semaine. Les préoccupations personnelles (vie de famille, mariage, naissance d’un bébé, etc.) et professionnelles conduisent souvent les trentenaires à consacrer moins de temps aux plaisirs sous la couette et donc à leur épanouissement sexuel. Toutefois, cette catégorie de personnes a toujours de fortes libidos.

69 rapports sexuels par an pour les quadragénaires

L’institut de Kinsey a également expliqué que plus on vieillit, plus on ne s’adonne plus assez souvent à cette activité intime. Les quadragénaires conservent encore une libido satisfaisante avec une moyenne de 69 rapports sexuels par an, soit 1,3 fois par semaine. On regrette toutefois l’absence des informations concernant la fréquence des rapports des personnes de plus de 50 ans.

 Cependant, l’on peut constater que le moral des personnes âgées n’est pas en berne. Et pour cause, sachez que les femmes qui ont franchi le cap de la quarantaine sont les plus épanouies sexuellement. Et pour cause, elles ont plus d’expériences et moins de complexes. D’autant plus qu’elles connaissent exactement leur préférence en matière de sexualité.

Fréquence des rapports selon l’âge : Ne faites pas confiance à ces chiffres !

Il convient de noter que ce ne sont que des informations données à titre indicatif. Bien évidemment, il faut prendre ces chiffres au second degré. Il n’y a pas de fréquence d’activité sexuelle idéale selon l’âge. Pourquoi ? Tout simplement parce que les personnes qui ont participé à ces sondages ont tendance à exagérer de façon volontaire la fréquence de leurs relations intimes.

Si la question de la fréquence des rapports sexuels se pose, c’est parce que les hommes et les femmes cherchent à se rassurer. De plus, il est fort probable que vous mettez en question la place que vous donnez à vos besoins sexuels. Ainsi, vous êtes à la recherche d’une norme applicable à tous. Et pourtant, il n’y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » fréquence. Il n’y a qu’une fréquence de chaque couple.

Misez plutôt sur la qualité que sur la quantité

Si vous êtes vraiment fasciné par la question du nombre de rapports sexuels idéal, sachez toutefois qu’il appartient à vous, et à vous seul de constater si vous êtes épanouis sexuellement. En outre, la fréquence des rapports selon l’âge ne dit rien sur la qualité de vos relations sexuelles.

N’oubliez pas la définition d’un rapport sexuel ou coït ! C’est la relation entre au moins deux partenaires consentants qui visent à donner et à recevoir des plaisirs physiques, émotionnels et sexuels. Il existe de nombreux moyens d’exprimer cette relation : les préliminaires, les câlins, les jeux érotiques, l’accès à l’orgasme, l’excitation des sens et bien d’autres encore.

Par ailleurs, vous devez privilégier la complicité et l’écoute entre les deux partenaires sexuels. Et pour cause, c’est un critère de la qualité de cet acte sexuel. C’est à la fois un moment de partage, de découverte de l’autre et de source d’épanouissement. Donc, lorsqu’un problème survient au sein de votre couple, vous devez dialoguer pour mieux comprendre les besoins sexuels de chacun de vous.

Ainsi, lorsque vous n’êtes pas bien dans votre corps et dans votre sexualité, votre mental peut vite devenir une proie facile et vous vous sentez incapable d’éprouver et de donner du plaisir. Vous avez du mal à livrer ce que vous avez de plus intime : fantasme sexuel, nudité, orgasme et bien d’autres encore. Ce manque de confiance en soi entrave la relation sexuelle. Cependant, rassurez-vous : la confiance sexuelle s’apprend. Suivez le guide pour éradiquer cette peur du sexe ! 

ebook gratuit 15 vrais conseils pour reprendre confiance et devenir un dieu au lit

Si vous avez un complexe ou un trouble quelconque par rapport à votre sexualité, vous pouvez télécharger gratuitement mon ebook remplit de conseils, d’astuces et d’exercices ! Cela réduiera drastiquement les impacts des problèmes d’érection sur votre vie privée ! Vous n’avez rien a perdre et tout à gagner en téléchargeant mon livre numérique 🙂

Finalement, les résultats de ces sondages sont complètement faux

Vous l’aurez compris, les données concernant la fréquence des relations physiques selon l’âge représentent les informations les plus fausses en sexologie. Croyez-le : si vous êtes trop obstiné pour trouver la réponse à cette question sur le nombre et la fréquence des relations physiques, vous perdez votre temps. Pire encore, il est possible que vous perdiez votre estime de soi et que vous souffriez d’une panne d’érection ou d’un problème d’éjaculation précoce.

Pourquoi ? Parce qu’au final, de nombreuses interrogations vont passer régulièrement dans votre esprit. Peut-être que vous allez vous demandez : « suis-je normal ? » « Dois-je rattraper ces fréquences moyennes ? »… Or, ces inquiétudes vont mettre votre couple sous pression et les risques de détruire votre vie sexuelle, voire amoureuse, sont très importants.

Et enfin, même les avis d’un sexologue à un autre sont divergents. Et pour cause, rappelons-le encore une fois : il n’y a pas de fréquence des rapports idéale. Votre couple est unique ! À vous de déterminer si vous et votre partenaire, vous êtes tous les deux satisfaits sexuellement.


Notre avis détaillé sur ERON PLUS

Tous les hommes sont d’accord sur le fait qu’une sexualité épanouie est basée sur la satisfaction des deux partenaires. Cependant, des millions d’hommes, partout dans le monde, souffrent aujourd’hui des troubles de l’érection. Ces troubles se manifestent par une baisse de la qualité de l’érection, rendant la pénétration difficile, voire impossible dans certains cas. Les troubles de l’érection touchent aussi bien les séniors que les jeunes. Si vous êtes là c’est que vous avez certainement entendu parler d’Eron Plus ! Découvrez notre avis détaillé sur ce produit.

Plan sur les pied d'un couple dépassant du lit

Qu’est-ce qu’un trouble érectile ?

On parle de dysfonction érectile lorsque les troubles de l’érection sont durables dans le temps (deux, trois mois et plus) et lorsqu’ils se manifestent de manière répétitive à chaque relation sexuelle.

Il est donc important de faire la différence entre les troubles de l’érection et les pannes d’érection qui sont temporaires et passagères. Qu’ils soient temporaires ou durables, les troubles de l’érection peuvent être traités de diverses manières !

Quelles sont les causes de la dysfonction érectile ?

homme tirant d'une main son calçon noir et regardant son sexe

Pour pouvoir comprendre les causes de ce problème, il est nécessaire d’avoir une idée précise sur le mécanisme de l’érection.  L’érection est un réflexe qui se manifeste suite à une stimulation de nature physique, psychique ou sensorielle. Le mécanisme de l’érection masculine est parfaitement orchestré par le cerveau. En effet, des signaux de stimulation partent des centres nerveux vers la verge, entraînant une accélération de la circulation sanguine et du rythme cardiaque et la vascularisation des corps érectiles.

Les causes des troubles de l’érection sont nombreuses. Elles peuvent être de nature physique ou morphologique, d’ordre psychologique ou suite à la prise d’un certain nombre de médicaments.

Parmi les facteurs physiques, on peut citer certaines anomalies et maladies chroniques comme l’hypertension artérielle, le diabète, le surpoids et les anomalies hormonales.

Le trouble érectile peut également être le résultat du stress, de l’anxiété, de la pression sociale, de la baisse de l’estime de soi ou de la pression. Certains médicaments peuvent aussi provoquer les troubles de l’érection.

Homme perturbé de ses problèmes d'érections

Vous l’aurez compris ! La dysfonction érectile n’est en aucun cas liée à la virilité ! En plus, les causes peuvent être traitées et tous les hommes peuvent stimuler leur libido pour avoir une érection dure et longue. Vous vous demandez comment ? Eron Plus est la solution pour augmenter votre capacité érectile !

Ainsi, lorsque vous n’êtes pas bien dans votre corps et dans votre sexualité, votre mental peut vite devenir une proie facile et vous vous sentez incapable d’éprouver et de donner du plaisir. Vous avez du mal à livrer ce que vous avez de plus intime : fantasme sexuel, nudité, orgasme et bien d’autres encore. Ce manque de confiance en soi entrave la relation sexuelle. Cependant, rassurez-vous : la confiance sexuelle s’apprend. Suivez le guide pour éradiquer cette peur du sexe ! 

Eron Plus ? Qu’est-ce que c’est ?

présentation de eron plus

Une érection dure et durable est la base d’un rapport sexuel plaisant et satisfaisant. Il existe aujourd’hui une infinité de médicaments de traitement des troubles de l’érection. Parmi les familles de ces médicaments on peut citer les Inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5, les Alpha-bloquants et les Prostaglandines. Ces médicaments ne sont pas conseillés à tout le monde et peuvent entrainer des répercussions graves sur la santé. Parmi les effets secondaires indésirables de ces médicaments : les maux de têtes, les douleurs musculosquelettiques, les troubles de la vision etc…

C’est pour ces différentes raisons que les experts ont conçu Eron Plus ! Eron Plus n’est pas un produit de nature médicamenteuse, mais plutôt un complément alimentaire fabriqué avec des ingrédients 100 % naturels.

Eron Plus, pour qui ?

Couple l'un sur l'autre rigolant

Ce complément alimentaire est destiné à tous ceux qui souhaitent :

  • Profiter pleinement de leurs vies sexuelles
  • Faire de l’amour plus longtemps
  • Avoir des orgasmes plus intenses
  • Cherchent une solution naturelle pour avoir des érections plus dures
  • Satisfaire leurs partenaires à chaque rapport

Quelle est la composition d’Eron Plus ?

Gros plan sur le produit eron plus avec ses extraits

Eron Plus est fabriqué à base d’extraits de plantes et de nutriments. Les ingrédients que l’on trouve dans les deux produits Eron Plus et Eron Plus Before sont 100 % naturels. Parmi lesquels on peut citer :

La L- Arginine, le Ginseng, le zinc, les vitamine E et C, l’extrait de la racine de Maca, l’extrait de tribule terrestre et l’extrait de fenugrec.

De nombreuses études scientifiques ont prouvé que la L-Arginine est capable de booster les performances sexuelles et de lutter contre les troubles de l’érection. Le zinc et l’extrait de la racine de Maca permettent aussi de rendre l’érection plus dure et plus longue.

Les résultats qui prouvent l’efficacité de ces ingrédients, donc d l’Eron Plus, ont été publiés en 2008 et en 2009 dans deux magasines scientifiques « Andrologia » et « CHS Neuroscience & Therapeutics ».

Comment fonctionne Eron Plus ?

La formule d’Eron Plus a été conçue pour vous aider à vous débarrasser des problèmes de libido et des troubles de l’érection. Ce produit renferme de deux pilules : l’Eron Plus et l’Eron Plus Before.

L’Eron Plus permet d’améliorer la libido et de booster le désir sexuel. Cette pilule doit être prise de manière régulière, avant ou après la relation sexuelle. En ce qui concerne la pilule Eron Plus Before, elle doit être consommée avant la relation sexuelle. Elle procure, en quelques minutes seulement, une érection non seulement dure mais aussi durable. Vous l’aurez compris ! L’efficacité de ce produit est basée sur sa double action.

Eron Plus, est-ce que c’est vraiment efficace ?

Homme de dos face à une femme surprise de la qualité de son érection avec eron plus

Les bienfaits de ce complément alimentaire sont multiples. En effet, Eron Plus permet de :

  • Booster le désir sexuel et la libido
  • Prolonger l’excitation sexuelle
  • Avoir une érection forte et prolongée
  • Aider tous les hommes à satisfaire leurs partenaires
  • Développer la confiance en soi en luttant contre les troubles de l’érection
  • Favoriser l’intensité des orgasmes

Eron Plus est l’un des remèdes les plus efficaces pour avoir une érection dure et durable dans le temps. Les avis des personnes qui souffrent des troubles de l’érection et qui utilisent aujourd’hui l’Eron Plus sont positifs. Les commentaires prouvent aussi que les hommes sont satisfaits des résultats obtenus. L’Eron Plus est donc efficace pour améliorer les performances sexuelles et pour combattre les troubles liés au dysfonctionnement érectile.

Comment utiliser Eron Plus ?

Chaque paquet d’Eron Plus contient 60 gélules. Les professionnels conseillent de prendre 2 gélules par jour. S’il n’y a pas de rapport sexuel, vous devez dans ce cas prendre une pilule d’Eron Plus le matin avant le petit déjeuner et une autre avant le déjeuner. En cas de rapport sexuel prévu, Eron Plus Before doit être pris à raison 4 à 6 gélules 30 minutes avant le rapport. Eron Plus est efficace et ses effets apparaissent durant les 15 minutes qui suivent la prise. Les effets d’Eron Plus sont presque instantanés si l’on compare aux effets des autres produits disponibles en vente sur le marché.

En cas de doute ou si vous suivez un autre traitement médical, n’hésitez pas à prendre l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Les effets secondaires

Comme nous l’avons évoqué précédemment, Eron Plus est fabriqué à base d’extraits de plantes naturelles. Ce produit de traitement des troubles de l’érection ne contient pas des composés synthétiques ou chimiques. La consommation régulière d’Eron Plus n’a donc pas d’effets indésirables graves ou inattendus. Cependant, si vous suivez un autre traitement, vous devez vous assurer qu’il n’existe pas d’interactions entre les ingrédients d’Eron Plus et les principes actifs des autres médicaments que vous consommez.

Si vous souffrez d’une insuffisance cardiaque ou d’une maladie rénale, consultez votre médecin spécialiste avant de prendre Eron Plus.

Combien coûte Eron Plus ?

Eron Plus est disponible en vente en ligne sur le site officiel du fabricant. Vous pouvez également choisir entre 3 offres :

  • L’offre de « base » : Un seul produit pour un mois d’utilisation à 49 € ;
  • La « standard » : Cette offre comprend 3 articles : 2 articles et un article offert pour 3 mois d’utilisation à 98 €, soit 32,66 € l’article ;
  • L’offre « Meilleur valeur » : Si vous achetez 3 articles, vous aurez 3 autres offerts gratuitement. Cette offre vous permet de profiter de ce complément alimentaire pendant 6 mois. Elle est à 147 €, soit 24,50 € le produit.
Capture d'écran du site du fabricant de eron plus

Si vous n’êtes pas satisfait, vous pouvez alors demander un remboursement sous 90 jours. Eron Plus vous sera expédié dans un emballage discret.

Avis sur Eron Plus : Pour conclure

Banane jaune qui sort du pentalon d'une homme, représentant une érection après avoir pris eron plus

Vous souhaitez vivre une sexualité épanouie, satisfaire votre partenaire et avoir des orgasmes plus forts et plus intenses ? Si c’est bien le cas, alors Eron Plus est fait pour vous. Ce qui est intéressant c’est que les ingrédients utilisés dans Eron Plus sont à 100 % issus de plantes naturelles médicinales.

Eron Plus est donc un complément alimentaire et non pas un médicament classique avec un seul principe actif synthétique. Les effets qu’offre ce produit sont très rapides, les opinions sont aussi positives et les résultats sont encourageants.

Vous souhaitez l’essayer ? Ce complément alimentaire ne nécessite pas de prescription. Vous pouvez donc l’acheter en ligne à un excellent rapport qualité/prix.

Un avis vidéo est toujours plus explicatif qu’un simple texte, comme le dit le dicton, on bon schéma vaut mieux qu’un long discours ! Voici le témoignage de Fred, il nous a contacté pour que l’on partage son avis sur son test de ERON PLUS.


Peur du sexe ? Voici comment la confiance en soi la supprime !

La peur du sexe… Elle peut être sous différente forme ! La sexualité est majoritairement mentale chez les femmes. Elles sont affectées par le sentiment de ne pas être « désirée », « désirable » ou encore « séduisante ». En revanche, la sexualité est concentrée sur l’aspect physique chez les hommes. Autrement dit, ils prennent généralement leur assurance sur la performance sexuelle et sur la taille du pénis.

Ainsi, lorsque vous n’êtes pas bien dans votre corps et dans votre sexualité, votre mental peut vite devenir une proie facile et vous vous sentez incapable d’éprouver et de donner du plaisir. Vous avez du mal à livrer ce que vous avez de plus intime : fantasme sexuel, nudité, orgasme et bien d’autres encore. Ce manque de confiance en soi entrave la relation sexuelle. Cependant, rassurez-vous : la confiance sexuelle s’apprend. Suivez le guide pour éradiquer cette peur du sexe ! 

ebook gratuit 15 vrais conseils pour reprendre confiance et devenir un dieu au lit

Si vous avez un complexe ou un trouble quelconque par rapport à votre sexualité, vous pouvez télécharger gratuitement mon ebook remplit de conseils, d’astuces et d’exercices ! Cela réduiera drastiquement les impacts des problèmes d’érection sur votre vie privée ! Vous n’avez rien a perdre et tout à gagner en téléchargeant mon livre numérique 🙂

Les liens entre la peur du sexe et la confiance en soi

La confiance sexuelle, c’est quoi ? Est-ce un concept absurde ? La réponse pourrait être « oui » pour certaines personnes qui ont la capacité à ressentir et à donner du plaisir et donc pour ceux qui ont confiance en eux. Malheureusement, il est possible que vous en manquiez et là, vous comprenez bien l’importance de la confiance en soi pour vous épanouir dans votre vie sexuelle. 

confiance en soi qui grandit, homme heureux et content, souriant !

Confiance en soi : un passeport pour avoir accès à une sexualité épanouie

Avoir confiance en soi, c’est le fait de penser que vous êtes capable d’aboutir à l’objectif que vous vous êtes fixé. Si vous voulez éliminer votre peur en matière de sexe, c’est un facteur très essentiel pour pouvoir combler votre partenaire lors des relations intimes. Si vous êtes complexé, si vous redoutez de ne pas être à la hauteur ou si vous n’êtes pas bien dans votre corps et dans votre esprit, cela aura un impact majeur lors d’un rapport sexuel

Couple riant ensemble, l'un sur l'autre

Il convient de noter que si l’estime de soi s’acquiert dès l’enfance, elle n’est pas toujours suffisante pour vivre une vie sexuelle épanouie. Il faut la renforcer à chaque action réussie. L’estime de soi ne fait que vous donner l’audace d’avoir une affirmation de soi et donc de vous accepter tel que vous êtes. Cependant, la sexualité masculine n’est pas épargnée du cercle vicieux qui risque d’avoir un impact sur votre qualité de vie. 

Comme énoncé dans le préambule, les hommes sont très sensibles à la qualité de leurs performances sexuelles. Il suffit d’une petite faiblesse pour qu’ils se sentent tellement dévalorisés que la panique s’installe. Pire encore, lorsque cette dernière est associée au stress du quotidien, vous douterez que la mauvaise expérience se renouvelle. Ce qui contribue à l’apparition des dysfonctions sexuelles : pannes sexuelles, éjaculation précoce, anéjaculation, troubles de l’érection et bien d’autres encore. A lire aussi : Problèmes d’érection, Quelles impacts ?

Vous sentant blessé, vous pourrez avoir tendance à vous renfermer dans votre coquille. Au lieu de partager le problème avec votre partenaire, vous préférez dire « je n’ai pas envie ». Mais attention ! Au fur et à mesure que vous restez dans votre zone de confort, vous risquerez également de mettre votre partenaire dans le doute. Et elle aussi, elle va être affectée par le sentiment de ne plus être « désirable », « désirée » ou encore « séduisante ». 

femme assise sur un canapé, seule, douteuse

Et inversement, une sexualité épanouie aide à gagner en assurance

Le saviez-vous ? La relation entre la sexualité masculine et la confiance en soi a déjà fait l’objet de nombreuses études scientifiques. À ne citer que l’étude effectuée en Europe sur 8 576 personnes – hommes et femmes confondus. 

ustensile de medecin, posé sur une étude clinique papier

D’après les résultats de cette étude :

  • 95 % des personnes interrogées entre 25 à 64 ans disent que la confiance sexuelle intervient dans la qualité du rapport sexuel ;
  • 30 % des hommes n’ont pas d’érection rigide ;
  • 14 % des hommes n’arrivent pas à commencer la pénétration faute d’une érection rigide ;
  • 3 hommes sur 5 veulent avoir une érection rigide et durable ;
  • 65 % des hommes constatent une régression, voire une perte de l’estime de soi après une érection insuffisamment rigide ou d’autre problèmes concernant une peur en matière de sexe ;
  • 9 hommes sur 10 disent que le manque de confiance sexuelle a un impact négatif sur les autres aspects de la vie (sociale, familiale, professionnelle, etc.) ;

Vous l’aurez compris, l’instabilité sociale et/ou économique est la cause d’un manque de confiance en soi et ce sentiment engendre une diminution ou une absence d’érection. Ainsi, du moment où vous n’avez plus d’érection, cela va diminuer votre confiance sexuelle. 

Et inversement, les hommes qui ont une érection rigide et durable ont confiance en eux. De plus, ils se sentent plus épanouis, plus sûrs et plus apaisés dans leur relation avec leur entourage, non seulement sur le plan conjugal, mais aussi sur le plan familial, amical ou encore professionnel. On peut le dire, en matière de sexe ils assurent, et la peur qu’ils en avaient est loin dernière eux ou inexistante.

homme noir sans crinte ni peur de vivre une vie sexuelle épanouie

L’explication scientifique est simple : 

Le système limbique, le cerveau responsable des émotions, agit sur l’hypothalamus, le chef d’orchestre de tous les organes endocriniens, dont les testicules chez les hommes. Une fois que la confiance en soi ou le manque de la confiance en soi passe par le système limbique, il vient réduire ou augmenter la testostérone, l’hormone mâle. 

L’autre explication, c’est que la confiance en soi agit sur le système neurovégétatif. Personne ne peut commander ce système nerveux par sa propre volonté. Par exemple, si vous avez peur, votre estomac va se resserrer sans que vous n’ayez rien lui demandé. Là, c’est le système neurovégétatif qui en est le responsable. Et c’est la même chose avec l’érection. Si vous n’avez pas suffisamment confiance en vous, l’érection va se rétracter. 

Comment éliminer notre peur et améliorer notre confiance en soi en terme de sexe ?

Maintenant, la question est de savoir « que vaut-il mieux soigner en premier en cas de problème ? », c’est-à-dire lorsque le cercle vicieux commence à s’installer. Avant de songer aux médicaments et traitements des troubles sexuels, songez plutôt à restaurer une bonne confiance en vous pour éliminer une quelconque peur du sexe. Mais alors comment faire ?

couple avec homme en premier plan, mauvaise estime de lui, peur d'un rapport

Se réconcilier avec son corps 

Si vous ne connaissez pas votre « moi » sexuel, vous ne pouvez pas aller vers l’autre. Arrêtez de vous reprocher d’avoir un micro-pénis, d’être un éjaculateur précoce ou de ne pas avoir des érections rigides et durables, etc. Ne cherchez pas à vous comparer aux autres ! Ce n’est pas pour toutes ces raisons que vous ne valez rien. Au lieu de vous focaliser sur ce cercle vicieux, dites-vous qu’il y a bien d’autres moyens de se faire du bien, et des dizaines de techniques pour s’en sortir.

A lire également : Quel résultat pour Phallosan Forte ? Notre avis détaillé du produit !

Le meilleur moyen de vous réconcilier avec votre corps, c’est de penser à votre partenaire. S’il accepte de faire l’amour avec vous, c’est évident que votre corps lui fait de l’effet. Donc, accordez plus d’importance à ce que vous aimez et non à ce que vous détestez. Acceptez-vous tel que vous êtes ! Toutefois, si le mal-être est trop fort et/ou dû à une souffrance, consultez un psychothérapeute pourrait constituer une alternative. 

Oublier la performance sexuelle

Bien qu’elle soit inséparable à la sexualité masculine, vous ne devez pas focaliser votre esprit là-dessus. Vous ne durez pas plus de 5 ou 10 minutes ? Et alors ? Vous ferez mieux demain, rassurez-vous ! Pour faire grandir votre confiance en vous, il faut faire un tout petit mieux de jour en jour. C’est notamment le cas avec les éjaculateurs précoces. Quand vous serez capable de tenir 5 min, le temps tenu en plus ne sera que du bonus ! Vous serez alors confiant pour le prochain rapport sur les 5 premières minutes. Vous voyez l’état d’esprit qu »il faut adopter ? Cette démarche augmentera votre faible estime de vous et éliminera votre peur que vous avez du sexe sur ce sujet.

petit illustration avec deux grenouilles qui se regardent l'interieur de leur slip

Et supposons que vous avez vraiment un trouble d’éjaculation précoce, votre partenaire doit vous aider à y remédier. Si le trouble se reproduit pendant un long moment, ensemble, vous devez songer à consulter un spécialiste ou à opter pour des traitements médicamenteux ou non.

Chose à part, la durée de l’érection ou du rapport n’a pas d’importance du moment que vous pouvez éprouver et donner du plaisir. Donc, la solution : c’est d’en parler avec votre partenaire, et qu’elle soit au courant que vous cherchiez continuellement à vous améliorer pour atteindre un objectif que vous vous êtes fixé. Que celui ci soit en terme de durée de rapport, de qualité, d’orgasme etc… 

Se fier à sa partenaire

Avoir confiance en soi au lit, c’est aussi avoir confiance en sa partenaire. C’est le fait de vous mettre à nu à la fois au sens propre et au sens figuré. Une bonne partenaire ne laisse jamais de place au jugement. Donc, n’hésitez pas à parler de vos désirs sexuels. Elle ne peut pas les deviner toute seule. D’ailleurs, c’est idem pour votre partenaire : elle doit également vous fier entièrement à vous. C’est ainsi que vous aurez une complicité qui vous aidera à avoir une confiance sexuelle. A lire aussi : Sexualité masculine : quand la pression sociétale fait plier le sexe fort !

couple complice, se regardant en buvant une tasse de café

Se fier à sa partenaire, c’est aussi savoir dire « non ». S’il y a des pratiques qui vous mettent mal à l’aise, parlez-en à elle. Ne vivez pas votre sexualité juste pour faire plaisir à l’autre. Tôt ou tard, cela pourrait nuire à votre vie de couple.

Le stress au boulot, la routine du quotidien, le manque d’intimité à la maison, la fatigue, la déprime hivernale et bien d’autres causes peuvent faire chuter la libido. Dans ce cas précis, évitez les reproches ou les critiques ! Ne vous énervez pas ! Ne vous vexez pas ! Essayez plutôt de déterminer les sources de ces problèmes à deux, notamment quand la baisse du désir sexuel s’installe. 

Ne pas négliger les préliminaires

La confiance sexuelle s’acquiert également en misant sur les préliminaires. Beaucoup de couples n’accordent pas assez d’importance à ce facteur, alors qu’il permet à la fois d’avoir et de donner confiance. 

Oubliez le rapport sexuel vite fait ! Si vous avez peur d’un nouvel échec en terme de sexe, accordez plus de temps aux plaisirs hors pénétration : masturbation, caresse, fellation… Bref, osez explorer le corps de votre partenaire en privilégiant la sensualité et la douceur. Les préliminaires constituent un lâcher-prise essentiel à l’épanouissement sexuel. 

couple en train de faire des préliminaires, caresses et bisous

En conclusion, la confiance en soi est un levier psychologique très important pour avoir une vie sexuelle épanouie. Le manque du désir sexuel, les troubles de l’érection et de l’éjaculation ainsi que les autres dysfonctions sexuelles peuvent trouver ses sources au niveau psychologique. Certes, ces différents troubles peuvent être vraiment une maladie qui nécessite un traitement, mais dans la plupart des cas, tout est basé sur le manque de la confiance en soi, en raison des diverses injonctions qui parasitent la sexualité masculine. Vous avez maintenant toutes les clés essentielles pour éliminer cette peur que vous vous êtes faite du sexe ! Et c’est important d’y parvenir car ce sont des moments magiques à partager à deux, et passer à côté serait dommage.

D’ailleurs, une petite anecdote pour terminer, c’est la raison pour laquelle on a choisi le nom de ce blog Zen Sexe, qui veut dire « Maître de soi dans notre vie sexuelle ».