Vous n’arrivez pas à produire ou à maintenir une érection plus forte lors d’un rapport sexuel ? Eh bien, c’est ce qu’on appelle « impuissance masculine » ou « dysfonction érectile ». Elle devient préoccupante lorsque l’érection se fait rare et/ou difficile et que ce problème vient déstabiliser à la fois l’individu en panne et son partenaire. Cela devient le pire cauchemar des hommes lorsque des tabous s’invitent au sein du couple. Cependant, rassurez-vous : c’est un phénomène courant chez les hommes ! D’ailleurs, sachez que vous n’êtes pas le seul dans cette situation.

impuissance masculine

Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’impuissance masculine ! À la fin de l’article, vous allez voir que vous pouvez y remédier.

L’impuissance masculine : Quèsaco ?

Il s’agit ici d’une incapacité partielle ou totale d’un homme à atteindre ou à maintenir une érection suffisante lors d’un rapport sexuel. Pour mieux vous expliquer, découvrons ensemble la constitution du pénis.

En effet, cet organe génital est composé de 3 corps érectiles, dont :

  • Deux corps caverneux qui contiennent des veines et des artères
  • Un corps spongieux qui contient de l’urètre dans lequel s’écoule le sperme et l’urine.

Lorsque le pénis est au repos, les deux corps caverneux ne contiennent pas de sang. Toutefois, lors d’une excitation, votre cerveau va donner des ordres qui vont parcourir la moelle épinière et le pénis en passant par les nerfs érecteurs. Ces derniers qui sont connectés aux corps caverneux de votre pénis ainsi qu’aux artères.

Lors de ce processus, le corps spongieux va se remplir de sang et les artères vont se dilater de façon progressive jusqu’à avoir une érection suffisante. Cependant, de nombreuses causes peuvent rendre une érection difficile, voire impossible. Elles peuvent être d’origine physiologique ou psychologique.

Dans tous les cas, les symptômes d’une dysfonction érectile peuvent se présenter en 3 niveaux :

  1. L’incapacité à atteindre une érection ;
  2. L’impossibilité de maintenir une érection qui permet la pénétration de la partenaire ;
  3. La difficulté à avoir une érection constante lors d’un rapport sexuel ;

Par ailleurs, sachez qu’une érection peut survenir de façon spontanée, c’est-à-dire sans stimulation, pendant la nuit ou le matin au réveil. Dans ce cas précis, elle est liée aux cycles de sommeil paradoxal.

Absence d’érection ne veut pas dire absence de désir – la machine est tout simplement en panne !

trouble de l'érection

Halte aux idées reçues ! Si vous n’arrivez pas à avoir ou à maintenir une érection suffisante, cela ne veut pas dire qu’il y a une absence de désir. En tout cas, c’est ce type de cliché qui fait peur aux hommes. Ce qui peut engendrer une perte d’estime de soi, une dépression, une anxiété et bien d’autres encore. Il est même possible qu’une telle panne sexuelle entraîne un évitement de tout contact physique avec votre partenaire.

Messieurs, ne culpabilisez pas ! On ne parle pas de dysfonction érectile que lorsque le problème dure plus de 3 mois ou lorsqu’il se répète à chaque relation sexuelle. Cependant, il est quasiment difficile de définir la cause principale d’un trouble de l’érection. Et pour cause, cela peut s’agir de :

La panne d’érection due aux facteurs physiques

Les maladies vasculaires représentent les 80 % des cas de dysfonction érectile. Et pour cause, une moindre anomalie portant sur les vaisseaux sanguins peut empêcher le flux sanguin dans les corps caverneux. Une panne d’érection peut donc être causée par l’hypertension artérielle, par le diabète ou par l’athérosclérose (accumulation de cholestérol et d’autres corps gras sur les parois artérielles).

Les anomalies portant sur le système nerveux sont également des facteurs physiques d’une impuissance masculine. Y compris l’alcoolisme, le tabagisme, la maladie de Parkinson, l’épilepsie… Idem pour l’insuffisance rénale, l’obésité, la baisse des taux d’hormones masculines… Étant donné que ces affections touchent le plus souvent les hommes de 50 ans et plus, ils sont les plus susceptibles à une dysfonction érectile.

Dans ces facteurs physiques qui viennent exacerber la dysfonction érectile, l’on peut aussi citer les effets secondaires de certains médicaments contre l’hypertension ou les médicaments pour faire réduire le taux de lipides dans le sang.

Le dysfonctionnement érectile dû aux chirurgies

La prostatectomie ou la chirurgie liée au cancer de la prostate a pour effet la perte de l’érection. Cependant, c’est temporaire ! Les nerfs érecteurs étant situés près de la prostate, ils peuvent être abimés lors de l’intervention. Vous ne pouvez donc retrouver une érection suffisante que dans un délai de 1 à 2 ans. D’autres interventions comme la chirurgie du rectum ou de la vessie sont également des origines d’une panne d’érection.

L’impuissance masculine due aux facteurs psychologiques

La dysfonction érectile peut également survenir à cause des facteurs psychologiques. Cette fois-ci, ce sont les hommes de moins de 40 ans qui sont les plus touchés. Contrairement aux troubles de l’érection d’ordre physique qui peuvent survenir de façon progressive, l’impuissance masculine due aux facteurs psychologiques survient de façon brutale.

Du stress à la peur de ne pas être performant au lit, en passant par la dépression, la pression sociale, les problèmes relationnels, les traumatismes d’une mauvaise expérience telle qu’un divorce ou une violence sexuelle et bien d’autres encore… Tout affirme des origines psychologiques d’une impuissance sexuelle chez la gent masculine.

Faites la différence entre une pathologie et un besoin de se rassurer dans sa virilité

Avant de juger si vous souffrez d’une impuissance masculine ou non, il est donc conseillé d’essayer de déterminer l’origine de votre trouble. Pour vous aider, si la perte d’érection a été de façon progressive et aucune érection ne vous est plus possible, cela peut être une affection physique. En revanche, si vous arrivez encore à avoir de l’érection pendant la masturbation, la nuit ou le matin, votre problème peut être dû à un facteur psychologique.

Autre chose importante, votre vision du sexe peut également jouer dans l’impuissance masculine. Si vous considérez le rapport sexuel comme un moyen pour prouver votre virilité, les risques d’avoir des troubles d’érection sont majeurs. Et pour cause, lorsque vous faites l’amour, cette idée va faire pression dans votre inconscience. Dans ce cas, il est conseillé de ne pas vous fier à la performance physique.

En outre, sachez que d’autres symptômes peuvent survenir en même temps que l’impuissance sexuelle. À ne citer que les problèmes de libido, l’éjaculation précoce ou encore le priapisme (érection douloureuse). Comme l’impuissance, ces autres dysfonctionnements viennent également perturber la vie sexuelle.

Le premier pas vers la solution pour résoudre votre impuissance, c’est le dialogue ! Parlez-en à votre partenaire pour que chacun d’entre vous puisse garder confiance et donc être rassuré. Ensuite, il faut avoir une bonne hygiène de vie. Arrêtez de fumer ! Modérez votre consommation d’alcool ! Faites de l’exercice physique en cas d’obésité ! Tout dépend de l’origine de votre impuissance sexuelle.

Impuissance masculine : quand consulter ?

Bien évidemment, il vous est possible de traiter l’impuissance sexuelle avec des médicaments comme le Sidénafil (Viagra), le Cialis ou encore le Levitra. Selon les statistiques, plus de 70 % des hommes réussissent à retrouver leur qualité d’érection en prenant ces médicaments. Et si ce n’est pas encore suffisant, vous pouvez injecter des substances telles que l’alprostadil dans les corps caverneux. Aujourd’hui, il vous est possible d’appliquer sa version en crème.

viagra - érection plus forte

Si vous ne voulez pas opter pour ces différentes solutions médicamenteuses, vous pouvez orienter votre choix vers des dispositifs comme une pompe à pénis. Si vous voulez une recommandation, n’hésitez pas regarder notre avis sur Phallosan Forte. Par ailleurs, vous pouvez choisir l’implant pénien à placer au moyen d’une opération chirurgicale. Rendez-vous chez un médecin parce que ce type d’opération n’est possible que chez certains patients. Comme alternative douce, vous pouvez opter pour l’acupuncture qui a montré jusqu’ici des résultats probants.

Et enfin, le plus important pour traiter l’impuissance masculine, c’est de résoudre tous les facteurs psychologiques tels que le stress, l’anxiété de performance, le manque d’estime de soi et les autres problèmes qui viennent perturber votre qualité de vie. Il n’est conseillé de consulter que si la dysfonction érectile se répète à chaque début d’un rapport sexuel et/ou qu’elle dure dans le temps.

Ainsi, lorsque vous n’êtes pas bien dans votre corps et dans votre sexualité, votre mental peut vite devenir une proie facile et vous vous sentez incapable d’éprouver et de donner du plaisir. Vous avez du mal à livrer ce que vous avez de plus intime : fantasme sexuel, nudité, orgasme et bien d’autres encore. Ce manque de confiance en soi entrave la relation sexuelle. Cependant, rassurez-vous : la confiance sexuelle s’apprend. Suivez le guide pour éradiquer cette peur du sexe ! 

ebook gratuit 15 vrais conseils pour reprendre confiance et devenir un dieu au lit

Si vous avez un complexe ou un trouble quelconque par rapport à votre sexualité, vous pouvez télécharger gratuitement mon ebook remplit de conseils, d’astuces et d’exercices ! Cela réduiera drastiquement les impacts des problèmes d’érection sur votre vie privée ! Vous n’avez rien a perdre et tout à gagner en téléchargeant mon livre numérique 🙂